Ce recueil a été créé en 2008 par le commandant Sébastien BAQUET afin d’avoir une base de révision pour l’examen professionnel de commandant. Fort de l’intérêt des officiers de sapeurs-pompiers pour ce type de document, un partenariat a été effectué avec l’EcASC afin de permettre une diffusion la plus large possible.

recueil2011Aidé du capitaine Anthony PHILIPPE afin de développer les thèmes abordés, ce recueil a été mis à jour en 2011 et en 2013. L’accueil de cet ouvrage par les sapeurs-pompiers a connu un tel engouement que cette nouvelle édition, est enrichie de plusieurs nouveaux thèmes qui ont été développés par une cinquantaine de cadres. Ce recueil est devenu en 4 ans une base de travail par rapport à toutes les connaissances que doit posséder un officier de sapeurs-pompiers.

recueil-officiers-sapeurs-pompiers
Désormais aidé du capitaine Christelle MAGIMEL et du lieutenant Maxime PAGET, ce sont plus de cinquante collègues SPP, SPV, PATS qui participent à la mise à jour.
Pluraliste avec un minimum de précisions et de détails, ce recueil de plus de 840 pages a pour vocation d’être une aide afin de trouver un début de réponse aux situations rencontrées de manière quotidienne par chacun des cadres des services d’incendie et de secours.

Ce sont plus de 800 pages de connaissances pour les cadres dans leurs révisions de concours ou d’examens mais également à portée de main pour trouver un début de réponse aux situations rencontrées de manière quotidienne.

couverture recueil 2015

L’intégralité des bénéfices est reversée à l’ODP :

  • 2011, congrès de Nantes 2 105,75 €,
  • 2012, congrès d’Amiens 8 682,60 €,
  • 2013, congrès de Chambéry 31 533,15 €,
  • 2014, congrès d’Avignon 42 188,12 €,
  • 2015, congrès d’Agen 25 932,42 €,
  • 2016, congrès de Tours 48 370,95 €,
  • 2017, congrès d’Ajaccio 13 778,79  €,
  • Total 172 591,78 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.